Homelab – EasyVirt DCscope

Bonjour à tous!

une petite mise à jour du homelab mais logicielle cette fois ci.

Suite aux différentes conferences VMUG Fr en 2019 et 2020 j’ai pu découvrir un produit très interessant et manquant de temps je n’avais rien écrit dessus. Pensant qu’il gagne à être encore plus connu, voilà une petit billet sur le produit.

WWWW

Who : la société française Easyvirt https://www.easyvirt.com. Lors des conferences nous avons eu un très bon contact avec le dirigeant et co-fondateur de la société : Martin Dargent. ça fait plaisir de rencontrer un tel passionné et connaisseur des environnements de virtualisation!

What : le produit DCscope. La fonction principale est la surveillance des environnements VMware (vSphere, vSAN). Le troubleshooting et l’optimisation (financière aussi et pour les environnements de cloud public) sont aussi proposées au sein du produit. En gros : surveillance, capacity planning, optimisation, estimation et optimisation des couts en environnement cloud, KPI, rapports.

When : disponible maintenant, sous forme d’appliance virtuelle à déployer sur un hyperviseur VMware ESXi.

Where : made in chez nous – à Nantes 🙂 / https://www.easyvirt.com pour le site web.

Ecran d’accueil (dashboard) du produit

Le produit est licencié en fonction du nombre de machines virtuelles surveillées, l’avantage c’est que c’est très simple !

Sur le site il est promis que la mise en place est très rapide. Voyons cela :

Tout d’abord j’ai créé un utilisateur avec les droits en lecture seule sur l’environnement comme conseillé (faites le avant le déploiement cela sera utile) :

Ce n’est pas très original, l’utilisateur s’appelle readonly@vsphere.local et a le role … Read only sur tout l’environnement vSphere.

On teste la connexion évidemment pour éviter les soucis ultérieurs.

Apres avoir telechargé le produit ici :

https://www.easyvirt.com/virtualisation-serveur/

Déployez le : c’est une appliance virtuelle donc très simple, suivez les instructions :

Pour information voici les différentes tailles d’appliances possibles selon votre environnement (le nombre de machines virtuelles) à surveiller :

Une fois la VM deployée, vérifiez les paramètres réseau via la console dans l’environnement vSphere :

Ensuite on se connecte via le navigateur à l’interface d’initialisation du serveur : https://[adresse ip ou FQDN de DCscope] pour effectuer l’activation en 6 étapes :

Les étapes sont les suivantes : choix de langue, lecture et validation du CLUF, choix nouvelle installation ou mise à jour du produit (nous sommes en v7), enregistrement du compte d’accès au vCenter, connexion au vCenter.

Ensuite une clé de licence est demandée. Elle correspond à la clé de produit generée au déploiement. Avec cette clé il faut contacter l’équipe Easyvirt : licence@easyvirt.com.

Une licence d’essai de 30 jours est possible, n’hésitez pas !

Une fois la clé entrée, le produit est prêt à être utilisé. Il est cependant rappelé qu’avant d’obtenir des informations fiables sur l’environnement (notamment pour le capacity planning) il convient de laisser passer environ 2 jours.

Quelques aperçus de l’interface (pour mon petit lab de trois NUC avec vSphere / vSAN récemment mis à jour en v7 :

Ce qui m’a plu :

On voir rapidement ou on en est. C’est simple mais assez complet. Pour moi il y a l’essentiel avec une interface claire et rapide.

Bien sur on pourrait trouver qu’il manque certaines options mais mon humble avis est que DCscope offre une vue claire et rapide de la plupart des données que l’on cherche à avoir en tant qu’administrateur vSphere.

La partie optionnelle cloud pricing est aussi un plus de mon point de vue. C’est à mon avis une fonction à approfondir.

La suite :

Le produit me donne deja des conseils de redimensionnement de certaines machines virtuelles et des informations de cout (on peut configurer le prix des différents serveurs dans l’outil).
Il serait interessant de refaire d’ici quelques semaines / mois un billet faisant suite à celui là avec les options que nous utilisons le plus.

Un grand merci à l’équipe Easyvirt et à VMUG France

A bientôt,

Eric

La surveillance du réseau facile avec NetFlow, ntopng et VMware !

NetFlow est une technologie intéressante quand il s’agit d’avoir une vue sur le trafic de son infrastructure de virtualisation. À l’origine, comme vous le savez, il s’agit d’une technologie Cisco qui a été rendue publique par l’équipementier sous la forme de RFC.

NetFlow rend possible l’analyse fine du trafic réseau, notamment sur les informations de niveau 3 (version, IP source, IP destination, TOS, …) et 4 (port source, port de destination, protocole, …). L’avantage est que ces données NetFlow décrivant les flux réseaux peuvent être envoyées sans répliquer le trafic réseau à destination du collecteur, il s’agit ici uniquement d’envoyer des données qui décrivent ce trafic. Nul besoin ici de mode promiscious qui pourrait poser des soucis de sécurité.

Même si VMware supporte NetFlow dans ses vDS nativement, l’étape la plus compliquée reste la mise en place d’un collecteur et d’un tableau de bord administrateur. Cependant, ce n’est pas si compliqué qu’il n’y parait, c’est ce que nous allons voir dans cet article !

Lire la suite